dimanche 22 novembre 2009

Debrief Forum PHP 2009 - de l'avenir de PHP...

Je n'ai guère trouvé le temps de publier quoi que ce soit depuis un moment, pas même sur l'édition 2009 du Forum PHP de l'AFUP. Pas question cependant de faire moi-même le réumé de ce qui s'est dit et passé, puisque vous trouverez de nombreuses ressources sur le sujet, notamment les slides des diverses conférences,  sur le site de l'AFUP.

Je souhaitais en revanche publier une réflexion sur la perception de PHP en entreprise qu'en ont les gens qui sont au coeur de PHP en France (et en Belgique pour certains, ne les oublions pas, nos voisins d'Outre-Quiévrain ayant été nombreux cette année encore à faire le déplacement).

Deux éléments ressortent particulièrement à mes yeux : d'une part la réelle prise de conscience de la majorité des acteurs quant à l'importance du respect des bonnes pratiques et autres méthodologies éprouvées dans le développement d'applications, comme de sites, en PHP, et d'autre part le sentiment que PHP en entreprise, c'est désormais non seulement crédible, mais également une réalité. La deuxième observation découlant sans aucun doute de la première.

Naturellement, on ne peut que se réjouir de cette évolution de l'écosystème PHP professionnel, qui se démarque enfin de l'image d'amateurisme, voire de "bidouille" dont a été longtemps entaché la réputation de PHP aux yeux des entreprises, notamment des plus importantes. La qualité des présentations, l'approche des professionnels rencontrés sur place, ainsi que l'omniprésence des termes "industrialisation" et "bonnes pratiques" m'en ont covaincu.

Je suis donc globalement en accord avec ce constat, mais j'y apporterais un bémol. D'abord parce que cette évolution ne concerne malheureusement pas la totalité de la profession, et ensuite parce qu'il reste de grosses lacunes dans les outils logiciels impliqués par une telle industrialisation du développement en PHP ; je pense tout particulièrement aux solutions de déploiement qui sont encore, n'ayons pas peur des mots, indigentes. En effet, cette problématique absolument critique est aujourd'hui encore très majoritairement adressée par des scripts dans le meilleur des cas, totalement manuellement dans la plupart des situations...

Cette faiblesse handicape également l'émergence de solutions d'intégration continue, qui sont elles aussi essentielles à la mise en place de nouvelles pratiques plus fiables et efficaces de manière industrielles. Malgré certaines initiatives intéressantes en matière d'intégration continue (comme sismo de Sensio Labs, qui n'est pas encore - à ma connaissance _ disponible publiquement), cette catégorie d'outils n'est pas encore suffisamment pourvue pour PHP.

Aussi dirais-je en conclusion que s'il est juste de dire que PHP en entreprise est prêt, il faut se rendre compte que nous ne sommes qu'au bas de la pente... il reste du travail, et il faudrait prendre garde à ce que de gros projets ne soient confiés à PHP sans que ne soient appliquées ces pratiques et méthodologies relatives à l'industrialisation qui sont indispensables à leur réussite. Faute de quoi... je crains que des échecs trop retentissant ne ternissent (définitivement ?) la crédibilité de PHP comme plateforme majeure de l'industrie logicielle en entreprise.

Mais nous n'en sommes pas là, bien au contraire ! Alors le rendez-vous en 2010 pour démontrer que mes craintes étaient infondées, à l'occasion des dix ans de l'AFUP et des 15 ans de PHP - quels meilleurs symboles pour mettre en avant la pérennité de la technologie comme celle de sa communauté ?

3 commentaires:

Frédéric a dit…

Effectivement, le problème de l'intégration continue reste réel.
A quand un outil performant appuyé sur svn et avec une validation robuste du code ?

Jean a dit…

Ne pas oubliés les Suisses, qui sont là quasiment chaque année ;-) J'étais absent pour cette édition, mais 2 collègues étaient présent.

C'est un fait que PHP se professionnalise de plus en plus, mais il y a encore énormément de boites qui bossent à l'ancienne, pas évident de faire le tri.

La certification Zend, les outils proposés comme Zend Server, sans oublié le Zend Framework vont dans le bon sens.

Manque plus qu'un peu plus de support, soutien ou aide de la part de Zend. Nous jouons le jeu de Php, sur 4 developpeurs, nous avons 4 certifiés PHP 5, 1 PHP4 et 2 ZFCE. Et quasiment aucun contact avec Zend hormis une newsletter que l'on a mis plus d'un an à recevoir en Francais et non en Allemand ;-)

Pour moi, c'est surtout de ce coté la qu'il faut bosser. Non pas avoir des certifications pour collectionner des trophées, mais une reconnaissance de la part de Zend pour les sociétés qui jouent le jeu. C'est ce que fait Microsoft et consorts, il y a certainement une raison à cela.

Je suis curieux de voir comment tout cela va évoluer cette année, avec l'arrivé de Php6, ZF 2.0...

Wait and See. ;-)

Gauthier Delamarre a dit…

oups, mille excuses à nos amis Suisses - le fait est que je n'en ai pas croiser, ou du moins je ne le pense pas. En tout cas, cela confirme l'influence de l'AFUP dans la sphère francophone (une conférence était réalisée par une intervenante québecoise, Anna Filina).

Pour revenir au sujet du débat, ej suis assez d'accord quant à l'apparente "négligence" de Zend du point de vue des entreprises. Je serais très favorable à la certification d'entreprises. Je dois dire cependant à la décharge de Zend que ce sujet a été abordé en interne, mais qu'aucune formule satisfaisante n'en est ressorti pour l'heure.

A nous de faire du lobbying :)